mercredi 29 août 2007

La police d’Abbas sauve un soldat israélien

Mardi 28 Aout 2007 : Des membres du Djihad préparaient la capture du soldat égaré dans Djénine quand au dernier moment des forces de sécurité palestinienne le sauvent, il aurait pu servir d’otage pour demander la libération de prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes estiment les habitants du camp !
Aujourd’hui 3 membres du Djihad ont été abattus par Tsahal à Gaza !

Voici l’article paru dans Le monde:
Un militaire israélien égaré dans Djénine, en Cisjordanie occupée, a été pris en charge par les forces de sécurité palestiniennes qui l'ont remis sain et sauf à l'armée israélienne.
Au volant d'une voiture, ce soldat avait franchi sans s'en rendre compte un barrage militaire israélien près de Djénine, considérée en Israël comme un bastion d'activistes depuis le début du soulèvement palestinien en 2000, a déclaré l'armée israélienne.
Plusieurs membres des forces de sécurité palestiniennes, fidèles au président Mahmoud Abbas, l'ont pris en charge puis fait monter dans un taxi pour l'escorter jusqu'à une position israélienne.
"Que personne ne lui tire dessus, que personne ne le touche", a ordonné l'un des policiers palestiniens à la foule qui s'était rassemblée pour assister à la scène.
Le Djihad islamique affirme de son côté avoir "enlevé le soldat qui s'était infiltré dans la ville". Il ajoute que ses combattants ont été "surpris par des membres du service de sécurité préventive, qui les ont encerclés et ont emmené le soldat".
Un porte-parole de l'armée israélienne a affirmé que l'armée n'était pas informée d'un tel déroulement des faits, sans pour autant démentir la version du Djihad islamique.
Après que le soldat a été reconduit à la frontière, des habitants de Djénine ont renversé et brûlé sa voiture abandonnée, puis l'ont désossée après l'intervention d'un camion de pompiers, ont montré des images de télévision.
L'armée israélienne et les forces d'Abbas ont relancé leur coopération dans le domaine de la sécurité depuis que les islamistes du Hamas ont pris le contrôle de la bande de Gaza en juin.

5 commentaires:

Joy... a dit…

Là c plus de la peur des répercussions politiques que de la tolérance et de l'humanisme. Dhaya3 msayken, 3lé chkoun tjed héthi. Ma3adouch GPRS.

Clandestino a dit…

et quand un enfant palestinien s'égare dans une colonie au dans les territoirs occupés en 1948,
il sera sauvé par tsahal et logé dans une prison de haute sécurité et ...c'est un prisonnier de plus...
و كيما يقول المثل كل بلاد و ارطالها و مفهوم الضيافة يختلف بين العرب و اليهود في اسرائيل

mataadi a dit…

A combien peut-on estimer le pourcentage de traitres et assimilés parmi la population arabe ?
Si vous en aviez la moindre idée, vous comprendriez pourquoi nous recevons toujours autant de coups .

Il n'y a qu'a voir leur nombre sur cette blogosphère pour s'en donner une idée .

al_moudir a dit…

اش هلكنا ماهو الفتن ديما فتن آهو لبنان آهو العراق آهو فلسطين حالة و برا ديما ندورو على بعضنا في عوض نتوحدو كونتر العدو الصحيح حالة و برا

Téméraire V5.0 a dit…

Dans ce cas on ne peut dire que : Allah yarhmek yé Yasser Arafat.