vendredi 14 décembre 2007

Enfin un espoir pour guérir la peur du tunisien

Des chercheurs japonais affirment avoir produit des souris génétiquement modifiées qui ne manifestent plus de peur devant les félins.
Les chercheurs de l'Université de Tokyo ont génétiquement neutralisé l'instinct de la souris de se cacher lorsqu'elles repèrent l'odeur ou la présence des chats, ce qui suggère que la peur est génétique et non le fruit de l'expérience.
Lors de l'expérience, les souris génétiquement modifiées se sont approchées des chats, allant jusqu'à se frotter contre eux et à se montrer joueuses. Evidemment, a souligné le chercheur, il a utilisé des chats domestiques, moins enclins à profiter de l'amabilité du rongeur pour n'en faire qu'une bouchée...
Cette connaissance pourrait servir au développement du traitement de maladies nerveuses liées à la peur, comme les troubles anxieux, les phobies ou les troubles obsessionnels compulsifs (TOC).
source
Ce n'est pas moi qui l'a dit, mais le tunisien est considéré comme un être paisible et "peureux". Il est assez attaché à la famille, à sa sécurité et à celle de son assiette " son pain" (khobziste) et le nombre de martyrs de la colonisation française en comparaison avec d'autres pays voisins est là pour le rappeler. Peu on parler d'espoir pour remédier à cette phobie collective avec ces découvertes scientifiques japonaises?
je plaisante bien sûr :)

1 commentaire:

Claudia Mohamed a dit…

http://tunisie-harakati.mylivepage.com

Ceux qui n'ont pas peur de la dictature tunisienne se retrouvent automatiquement en prison, souvent pour des accusations fictives mais des peines réelles. Revoir le fait divers qui a conduit la jeune Sameh Harakati en prison. Une histoire choc indigne de la démocratie.

http://tunisie-harakati.mylivepage.com