mercredi 31 octobre 2007

Drame à Gaza : mais où sont les arabes ?

Il y a une semaine, les autorités israéliennes avaient décidé de restreindre l'approvisionnement en carburant et en électricité à la bande de Gaza. Pour contrer de tels recours et anticiper les critiques internationales, ces sanctions ont été présentées comme des représailles aux tirs de roquettes.
Depuis Lundi les critiques n’ont pas cessé d’affluer sur Israël de la part de beaucoup de pays occidentaux et d’institutions internationales mais aucune critique de la part des pays arabes, imaginez ! Comme si on n’a plus le droit même de dénoncer des sanctions envers d’un peuple frère ! Mais où va t on dans l’humiliation et la lâcheté !
Voici un échantillon des critiques internationales :

- L'Union européenne a critiqué lundi la réduction des livraisons de carburant à la Bande de Gaza sous contrôle du Hamas (ici)

- La Russie a critiqué lundi les sanctions économiques prises par Israël à l'encontre de la bande de Gaza, dénonçant "l'isolement" entraîné par des réductions de fourniture en carburant et en électricité peu susceptibles d'aider à "lutter contre l'extrémisme" (ici)

Même Londres critique son bébé et son allié:
- Londres s'inquiète des sanctions d'Israël contre la bande de Gaza (
ici)

Et même le nouveau secrétaire général de l'ONU pro israélien s'y met:
- Ban Ki-moon a estimé inacceptables les mesures "punitives" contre la population de Gaza, contraire selon lui au droit international (
ici)

Et le comble c'est la justice israélienne qui condamne ces sanctions !
- La Cour suprême israélienne contre les coupures d'électricité à Gaza (
ici).

En attendant le réveil arabe, Olemrt peut continuer à foutre la merde sans retenue!!!

1 commentaire:

Joy... a dit…

Relis T anciens posts tu sauras où sont les arabes?
Chay léhi m3a el playmate mte3ou ta3mallou fi massage mouhem jeddan, w chay ghro9 fi zigoo men 3ahd el 7imaya.